Rafraîchissement adiabatique : le confort thermique au naturel

Four, étuve, presse à injecteur… Certains processus industriels génèrent de la chaleur dans vos locaux. Or, le chauffage excessif d’un atelier impacte le confort des opérateurs et la qualité des produits. Il est donc essentiel d’abaisser la température de l’air intérieur grâce à un système de climatisation. Basé sur un principe naturel d’évaporation de l’eau, le rafraîchissement adiabatique constitue une alternative économique et écologique aux climatiseurs conventionnels.

Comment fonctionne un rafraîchisseur adiabatique ? Quels sont ses avantages par rapport aux solutions de climatisation classiques ? Comment optimiser les performances de votre système de refroidissement de l’air ? On vous souffle la solution !

Quel est le principe de fonctionnement d’un rafraîchisseur adiabatique ?

Le rafraîchisseur adiabatique est un système de climatisation basé sur le phénomène naturel d’évaporation observé au niveau d’un point d’eau. Il contribue ainsi à la régulation de la qualité de l’air intérieur des bâtiments industriels.

Un système de rafraîchissement par évaporation d’eau

Sous l’effet de la chaleur, l’eau liquide se transforme en gaz : c’est l’évaporation. L’énergie nécessaire au changement d’état est puisée dans l’environnement, ce qui conduit au refroidissement de l’air. On parle de rafraîchissement adiabatique car il n’y a aucun apport ou perte de chaleur venant de l’extérieur : il s’agit d’un transfert thermique entre l’eau et l’air.

Fonctionnement d’une unité de rafraîchissement adiabatique

En pratique, le flux d’air chaud passe à travers les alvéoles d’un échangeur adiabatique imbibé d’eau. Au contact de l’eau, l’air perd de la chaleur et se charge d’humidité. L’air refroidi est ensuite diffusé à l’intérieur du bâtiment grâce à un système de ventilation mécanique.

Une régulation de la température et de l’hygrométrie

L’évaporation de l’eau entraîne une diminution de 10 à 20 °C de la température de l’air ainsi qu’une augmentation de 5 à 10 % du taux d’humidité relative. Le rafraîchisseur adiabatique constitue ainsi une solution idéale pour :

  • le refroidissement de l’ensemble d’un bâtiment industriel, à l’instar d’une installation de climatisation classique ;
  • la création d’un îlot de fraîcheur local dans l’environnement d’un appareil qui produit de la chaleur (four, étuve, etc.).

Quels sont les avantages du rafraîchissement adiabatique ?

Basé sur le processus naturel d’évaporation de l’eau, le rafraîchisseur adiabatique est un système de climatisation économique, écologique, sain et pratique.

Une faible consommation d’énergie

Le refroidissement de l’air s’effectue grâce à un transfert thermique entre l’eau et l’air, et non par compression d’un gaz frigorigène comme c’est le cas pour les climatiseurs traditionnels. Cela permet une réduction de la consommation d’énergie électrique de 80 à 90 % par rapport à une installation classique.

Un système de refroidissement respectueux de l’environnement

L’absence de liquide réfrigérant toxique et d’émissions de gaz à effet de serre assure une diminution de l’impact sur l’environnement par rapport à la climatisation traditionnelle. En outre, le fonctionnement du rafraîchisseur adiabatique ne pollue pas l’eau utilisée.

Une amélioration de la qualité de l’air intérieur

L’échangeur thermique filtre les poussières et gaz présents dans l’air de votre bâtiment. Nos systèmes de rafraîchissement adiabatique sont également équipés d’unelampe UV qui stérilise l’eau de refroidissement pour éliminer les micro-organismes (virus, bactéries). L’appareil diffuse un air frais et sain qui assure le confort et la santé de vos employés.

Une installation simple et rapide

L’installation d’une unité de rafraîchissement adiabatique est très facile. Il suffit de la brancher pour permettre l’alimentation en énergie électrique du système de ventilation et de la pompe qui prélève l’eau dans le réservoir. Grâce aux roulettes intégrées, l’appareil se déplace aisément à l’intérieur de vos locaux.

Comment optimiser le fonctionnement du refroidisseur adiabatique ?

Un air chaud et sec facilite le processus d’évaporation de l’eau nécessaire au rafraîchissement adiabatique. La puissance du débit d’air froid doit être adaptée en fonction de la surface du local à traiter.

optimiser un rafraichisseur air adiabatique

Assurer une bonne ventilation du bâtiment

L’évaporation de l’eau est d’autant plus efficace que la chaleur augmente et l’hygrométrie diminue. La ventilation du local permet de réduire le taux d’humidité de l’air pour un fonctionnement optimal du rafraîchisseur adiabatique.

Choisir un débit d’air adapté à la surface du local

Le choix de la puissance du système de refroidissement s’effectue en fonction du volume du bâtiment à traiter. Plus la surface est grande, plus le débit d’air doit être important. Notre gamme de rafraîchisseurs adiabatiques EcoCLIM se décline en trois flux de puissance croissante :

  • EcoCLIM 12 : débit de 12 000 m3/h, suffisant pour le refroidissement d’un local de 80 à 150 m2 ;
  • EcoCLIM 22 : débit de 22 000 m3/h, idéal pour une surface de 150 à 250 m2 ;
  • EcoCLIM 30 : débit de 30 000 m3/h, parfait pour un bâtiment de 200 à 400 m2.

Nos rafraîchisseurs d’air possèdent un niveau sonore de 66 dB, bien inférieur à celui d’un aspirateur (76 dB), ce qui assure un environnement de travail silencieux. Le remplissage du réservoir d’eau peut s’effectuer manuellement ou automatiquement pour un plus grand confort. La présence d’une vanne de niveau d’eau maximum prévient tout risque de débordement. Un panneau de contrôle permet la gestion de la température et du flux d’eau.

Contactez-nous pour plus de renseignements sur nos systèmes de rafraîchissement adiabatique !

Laisser un commentaire