Les purificateurs d’air anti-virus COVID-19 et bactéries OBERA : Comparer avant d’acheter

Quels sont les avantages et inconvénients de chacun des produits OBERA ?

ePur

purificateurs d'air epur OBERA
Purificateur d’air EPUR

ePUR030 et 100, Les deux produits de la gamme ePUR sont des appareils puissants capables de traiter des surfaces allant de 400 à 700 m². Leur débit est réglable et permet d’adapter la puissance de traitement et le niveau sonore aux contraintes du local à traiter. Leur poids respectif est de 42 et 230 kg . Les roulettes permettent de déplacer aisément les appareils d’une pièce à une autre ou pour les opérations de nettoyage.. Grâce à sa conception plug & play il suffit de le brancher au courant et le tour est joué. La gamme ePUR est très faible économique et consomme moins qu’un aspirateur domestique.

virbox

virbox 2021
VIRBOX

VirBox 750 est un appareil parfaitement conçu d’un point de vue esthétique et technologique. Du fait de son débit réglable, son niveau sonore varie entre 25 et 48dB. Son débit de 1300 m3/h lui permet de traiter des surfaces allant jusqu’à 90m².  Il est possible d’ajouter un capteur de CO2 capable de d’indiquer lorsqu’il faut aérer la pièce. L’appareil est également personnalisable et peut être mis à votre goût (logo entreprise, décorations écoles, etc…). Autre options possible, l’ajout d’une lampe UV-C pour une seconde élimination des virus en plus de l’étage de filtration HEPA. Ses roulettes lui permettent d’être facilement déplaçable.

VirBox 1500 est un appareil doté d’un débit réglable, tout comme le VirBox 750 son niveau sonore varie entre 25 et 48dB. Son débit de 3500 m3/h lui permet de traiter des surfaces allant jusqu’à 200m².

coviD10

COVI10 anti covid-19
COVI10

COVID 10 est doté d’un casing robuste en acier laqué. Cela n’impact en rien son poids de 19kg qui permet de le déplacer facilement selon le besoin. Son débit d’air de 1600 m3 /h permet de traiter jusqu’à 100 m² d’espaces de travail. COVID10 est gainable à l’entrée et à la sortie d’air, il est donc connectable à une ventilation existante. Il est possible d’ajouter en option un compteur horaire qui permet de mesurer l’encrassement des filtres.

EPUR05

sans titre 17
ePUR05

ePUR05 dispose d’une conception insonorisée qui fait de lui un des appareils le moins bruyant de la gamme anti-covid avec seulement 47 dB. Tout comme l’ecoprime, l’ePUR05 est facilement transportable pour être placé selon le besoin. Sa puissance d’aspiration lui permet de traiter des espaces de travail allant jusqu’à 60m².

ecoprime

Epur B01 Ecoprime
Epur B01 Ecoprime

L’ecoprime est un parfait appareil pour les petites surfaces à traiter allant jusqu’à 20m² comme des bureaux, salles d’attentes ou des petites salles de classe. Mais au-delà, l’appareil ne sera en revanche plus adapté à de plus grande superficie. Son poids et ses dimensions font de l’ecoprime un appareil mobile, facilement déplaçable selon le besoin. Particulièrement silencieux et doté d’un débit réglable, il peut être placé dans n’importe quel type de pièce même silencieuse, sans se faire remarquer.

Comparaison en termes de prix au mètre carré traité ou au mètre cube d’air traité

Afin de réduire efficacement le risque d’infection par des aérosols infectés par des virus, il est nécessaire de remplacer l’air ambiant régulièrement. Le taux de renouvellement d’air indique la fréquence à laquelle l’air de la pièce est traité par heure.

Il convient de respecter un taux minimum de renouvellement de 3 à 5 fois par heure.

Le taux de changement d’air atteint par un purificateur d’air dépend principalement de sa puissance (débit traité en fonctionnement et non pas à vide !) et de la taille de la pièce dans laquelle il est placé.

Pour exemple : le purificateur d’air ePUR 030 fournit un débit de 3.500 m³/h. Jusqu’à un volume d’espace de 875 m³ (par exemple 350 m² de surface à 2,5 m de hauteur), il assure ainsi un changement d’air 4 fois par heure. Avec un volume de 350 m³ (140 m² de surface à 2,5 m de hauteur), on obtient un changement d’air 10 fois par heure. Son prix au mètre carré traité est situé entre 5 et 16€.

  • Ecoprime est capable de traiter des surfaces allant jusqu’à 20m². Le prix au mètre carré traité est situé entre 12 et 35€.
  • ePUR05 traite des surfaces allant jusqu’à 60 m² ce qui correspond à un prix compris entre 10 et 32€ le mètre carré traité.
  • VirBox 750 dispose d’une puissance d’aspiration capable de traité des surfaces jusqu’à 90m². Ce qui lui vaut un prix au mètre carré traité situé entre 10 et 30€.
  • COVID10 traite des surfaces jusqu’à 100m² et propose donc un prix au mètre carré traité situé entre 6 et 20€
  • VirBox 1500, plus puissant que le 700 est capable quant à lui de traiter jusqu’à 200m² d’espace de travail. Cette capacité équivaut à un prix au mètre carré traité situé entre 7 et 19€.
  • ePur100, plus puissant de la gamme de purificateur anti-virus est capable de traiter jusqu’à 700m² de surface. Le prix au mètre carré se situe donc entre 5 et 15€.

Quel purificateur d’air contre les virus choisir pour un professionnel ?

si je suis un industriel

En milieu industriel, le choix du purificateur d’air anti-covid se portera sur ses capacités à traiter également d’autres polluants. En effet, les industriels font face à de nombreux polluants, c’est pourquoi il est important de choisir un purificateur d’air anti-covid capable de traiter ces autres polluants à l’aide de plusieurs étages de filtration et donc d’une puissance adéquate. Ce choix d’un purificateur d’air polyvalent en filtration permettra non seulement de protéger les personnes exposées aux polluants mais aussi et surtout de protéger les filtres hautes efficacité utilisés pour traiter les virus et bactéries.

si je suis une école, un musée ou une bibliothèque ?

Pour une école, un musée, une bibliothèque ou encore des bureaux, le choix du purificateur d’air anti-virus se fera souvent en fonction du niveau sonore de l’appareil. Il faut être capable pour ces lieux, d’allier puissance de traitement (en m3/h) et faible niveau sonore afin de garantir une efficacité maximale sans provoquer le moindre gène auditif.

On privilégiera généralement un appareil puissant que l’on pourra faire fonctionner de manière très silencieuse à la moitié de son débit nominal avec la possibilité d’augmenter ponctuellement le débit en fin de journée ou lors des pauses.

si je suis ERP ?

Pour les salles de spectacles, salles de concerts ou tout autres grands espaces recevant du public, il faut miser sur la puissance de l’appareil afin d’être capable d’assurer les 4 à 6 renouvellements d’air par heures tel que préconisé par l’INRS et le Haut Conseil à la Santé Publique.

Que préconisent les pouvoirs publics pour la lutte contre le COVID

Pour les locaux non pourvus de ventilation mécanisée, le HCSP préconise :

  • D’ouvrir les fenêtres plusieurs fois par jour et en l’absence de présence humaine hors personnel de ménage (avant l’arrivée des agents, pendant la pause déjeuner et le soir pendant les opérations de nettoyage, 15 minutes à chaque fois).
  • D’éviter  d’utiliser des locaux qui ne pourraient pas être aérés par l’ouverture d’une fenêtre ou y installer un purificateur d’air équipé de filtres HEPA H13 ou H14.  Cet appareil devra fonctionner 24h/24 et 7jours/7.
  • Maintenir les portes fermées.

Pour les locaux pourvus d’une ventilation mécanisée fonctionnant en « tout air neuf » simple ou double flux, il convient :

  • De s’assurer qu’il n’y a pas de risque de contamination d’un local à l’autre (c’est généralement le cas, mais il convient de le faire vérifier par les techniciens en charge de la maintenance des systèmes de traitement d’air).
  • D’ouvrir les fenêtres et d’aérer plusieurs fois par jour et en l’absence de présence humaine hors personnel de ménage.
  • Augmenter le débit d’air neuf si l’ouverture des fenêtres n’est pas possible.
  • Si le local est en surpression, le placer en « zéro pression » dans la mesure du possible.
  • Maintenir les portes fermées

Pour les locaux pourvus d’une ventilation mécanisée (centrale de traitement d’air) fonctionnant en recyclage partiel, il est préconisé :

  • D’augmenter le taux d’air neuf dans la mesure du possible et si cela n’entraîne pas une augmentation significative du débit total de soufflage.
  • Si l’air recyclé n’est pas filtré (filtration HEPA), maintenir l’apport d’air neuf extérieur et si possible, arrêter le recyclage.
  • Si le local est surpression, le placer en « zéro pression » dans la mesure du possible.
  • Maintenir les portes fermées.

Pour les locaux pourvus d’une ventilation mécanisée fonctionnant en recyclage total (cas par exemple d’une climatisation individuelle – split, ventilo-convecteur)

  • Ouvrir les fenêtres plusieurs fois par jour et en l’absence de présence humaine hors personnel de ménage.
  • Mettre l’appareil en arrêt dans la mesure du possible. Dans le cas contraire (pic de chaleur par exemple), mettre la ventilation au minimum et orienter le soufflage vers le plafond s’il s’agit d’unités posées en partie haute. Éviter l’installation des personnes dans le flux d’air. Dans le cas ventilo-convecteurs posés en allège (partie basse), il conviendra de se tenir à distance (plus de 2 mètres) de l’appareil, la puissance de ventilation de celui-ci sera mise au minimum et le flux d’air orienté vers le plafond dans la mesure du possible. Cette distance peut être réduite dans le cas d’une personne occupant seule le local sans intervenant extérieur. Dans ce cas, la porte doit être maintenue fermée, et les rencontres avec d’autres personnes doivent se faire à l’extérieur du local.
  • Maintenir les portes fermées.